Kératocône

Grec : kéras : cornée et cônus : cône.
Kératocône

Définition 

Un kératocône est la déformation progressive de la cornée en forme de cône, liée à un amincissement de celle-ci par suite d'une anomalie de son collagène (protéine fibreuse participant à la constitution de la trame de soutien des tissus de l'organisme).

 

 

                                                                            

Généralités 

 

 

Le kératocône se constitue progressivement, la cornée prenant une forme conique sous la poussée de la pression intraoculaire (à l'intérieur de l'œil).

A la suite du kératocône apparaît tardivement un astigmatisme (défaut de l'oeil, empêchant les rayons lumineux de se rencontrer en un seul point sur la rétine, et entraînant une image irrégulière).
Parallèlement, la cornée continue à s'amincir et des opacités viennent parfois alourdir le bilan, aggravant la baisse de l'acuité visuelle (diminution de la vision).

Habituellement, le kératocône se développe sur les 2 yeux, mais différemment des 2 côtés.

 

CAUSES DU KÉRATOCÔNE

De cause inconnue, familiale dans 10 % des cas, cette déformation de la cornée présente parfois (mais pas toujours) un caractère héréditaire et peut accompagner d'autres anomalies telles que :

 

SYMPTÔMES DU KÉRATOCÔNE

  • baisse de l'acuité visuelle à l'adolescence, due à la myopie
     
  • astigmatisme progressif : problème de vision dû à une inégalité de la courbure de la cornée, parfois du cristallin ou du globe oculaire dans son ensemble. Cela a pour conséquence une déformation des images. Le degré d'astigmatisme s'exprime en dioptries positives ou négatives, en fonction d'un axe donné.

 

DIAGNOSTIC DU KÉRATOCÔNE

Il est porté par un examen ophtalmologique effectué avec une lampe à fente.

 

ÉVOLUTION DU KÉRATOCÔNE

Elle se fait sur ieurs années.

Apparition possible d'un stade ultime, qui est rarement observé, se traduisant par un kératocône aigu : il s'agit de l'amincissement de la cornée susceptible de provoquer une rupture (perforation) de l'endothélium (couche de cellules de protection de l'intérieur de la cornée) avec apparition d'un oedème (collection d'eau) au niveau de la cornée.

 

TRAITEMENT DU KÉRATOCÔNE

Il consiste à effectuer une simple correction optique de l'astigmatisme par des lunettes, parfois par des verres de spécifiques quand les troubles visuels deviennent trop importants (les verres de sont habituellement bien acceptés, sauf dans les formes sévères).

Une greffe de cornée est parfois nécessaire et donne des résultats très satisfaisants.

Il est important de prévenir la perforation de la cornée très amincie.

 

 

Crédits illustrations
photo : Abstract famale green  eye macro - Shock - Fotolia.com
schéma : Oeil, anatomie interne - Notedipassaggio Médical

 

 

 

 

 

Aucun commentaire pour "Kératocône"